You are here: Home / Projet RSJ-MéDIS / Présentation du projet

Programme scientifique et structuration du projet

 

Thierry Watine et le groupe de réflexion NORSOM[i], puis Jean-Claude Bernard avec les MARS[ii] et plus récemment Jean-Luc Martin-Lagardette[iii], Denis Ruellan[iv] et l'ensemble des chercheurs et professionnels des médias qui constituent l'Alliance internationale des journalistes y ont développé une expertise sur la question RS des Médias et de la RSJ sur laquelle nous nous appuierons dans le cadre du Projet RSJ-MéDiS. Nous reprendrons le cadre d'analyse des MARS (Media Against Racism in Sport) que nous souhaitons approfondir en questionnant la RSJ dans deux dimensions particulières : l'éthique déontologique (respect des normes) et l'éthique conséquentialiste (conséquence des contenus) des pratiques et productions des journalistes. Cette double orientation s'appuie notamment sur les travaux de J. Nerone et D. McQuail qui précisent qu'il convient de dépasser (sans pour autant l’exclure) l’argument des logiques financières et des contraintes imposées par les propriétaires des médias pour étudier la responsabilité sociale du journalisme dans l'exercice de la démocratie.

A travers les trois tâches retenues dans ce projet, nous poursuivrons et adapterons ces travaux aux particularités des médias français, à savoir FTV, avec une étude distinctive de la RS individuelle et collective des journalistes ainsi que la prise en compte de l'ensemble des conditions et contraintes de production de l'information sur le thème spécifique de l'expression de la diversité et dans un secteur médiatique précis : le journalisme (public) de sport. Nous prendrons appui sur des compétitions internationales d’athlétisme qui vont structurer, dans le temps, nos différentes activités : les JO de Rio (08/2016) et les championnats du monde (08/2017).


La tâche 1, pilotée par l’équipe 2 de l’URePSSS se propose d’étudier le cadre communicationnel qui peut débuter dès l’acceptation du projet (T1.1). Il s’agit d’analyser le processus de construction de la RSJ sur la question de la diversité au sein de FTV. In fine, après une phase de recension, nous analyserons la façon dont les normes et les contraintes, aussi bien sportives que médiatiques, pèsent sur la fabrication de l’information (règles déontologiques, chartes, exigences économiques et/ou des inflexions politiques), comment elles sont hiérarchisées par les acteurs eux-mêmes avec pour hypothèse que la RSJ se construit à deux niveaux que nous distinguerons : la RS collective et la RS individuelle.
La tâche 2, pilotée par le CRAPE se concentre sur la façon dont les MARS se concrétisent matériellement dans la rédaction et la façon dont les journalistes en font, ou non, usage (Bertrand, 1991, 1999. Prodhomme, 2009)79. Nous analyserons le recours à la déontologie dans les choix effectués au quotidien par les journalistes lors de la couverture des Jeux Olympiques (2016), la place accordée aux contraintes professionnelles et aux différents codes éthiques qui pèsent sur les journalistes dans la pratique quotidienne, dans leurs choix (de sujets, thèmes, angles), leurs routines et leurs représentations de leur métier.
La tâche 3, pilotée par le laboratoire PACTE porte sur l’analyse des contenus informationnels produits dans un contexte événementiel et diffusés à la fois sur les chaînes de FTV et sur le web (plateforme dédiée). L’objectif est d’analyser les productions discursives des journalistes au regard du cadre communicationnel défini en T1 et des conditions concrètes de production de l’information analysées en T2. Le corpus à analyser sera issu de deux types de médias, représentatifs de l’évolution historique des médias de masse et des modalités de couverture des évènements médiatiques : la télévision, qui reste vecteur dominant de diffusion et le web, comme vecteur de diffusion émergent. En raison de l’économie de la diffusion des compétitions sportives basée sur le principe de l’exclusivité, l’étude portera sur les productions et les contenus diffusés par FTV et ses équipes rédactionnelles.

......................................................

[i] Nouvelle responsabilité sociale des médias et des journalistes, Centre de recherche de l'École supérieure de journalisme de Lille. Watine T., Beauchamp M., « La nouvelle responsabilité sociale des médias et des journalistes », in Les cahiers du journalisme, n°2, Le journaliste, acteur de société, ESJ Lille, décembre 1996, 108-127.
[ii] Bertrand C.J., L’arsenal de la démocratie / Médias, déontologie et MARS, Economica (Média-Poche) Paris, 2000.
[iii] Martin-Lagardette J.L., L’information responsable. Un défi démocratique, éditions Charles Léopold Mayer, Paris, 2006.
[iv] Ruellan D., Nous, journalistes. Déontologie et identité, Presses universitaires de Grenoble, 2011. Ruellan D., Le journalisme ou le professionnalisme du flou, Presses universitaires de Grenoble, 2007.

European Journalists for Diversity

N° de décision :
ANR-15-CE26-0006-01

logo-medis.png


Le projet Responsabilité Sociale des Journalistes, Médias, Diversité & Sport a pour objectif d'analyser la responsabilité sociale des journalistes de sport dans le traitement médiatique de la diversité.